Quelle est ma place dans le monde ?

Comment trouver ma voie ? Pour quel métier suis-je fait(e) ? Quel est le sens que je souhaite donner à ma vie professionnelle ? Où est ma place ?

Trouver sa voie. Trouver sa place dans le monde

Qu’on se les pose au lycée, lors d’un bouleversement professionnel ou au beau milieu d’une carrière brillante, ces questions taraudent beaucoup d’entre nous.

On envie souvent ceux qui ont toujours su, qui se sont réveillés un matin avec une vocation. Oh comme on aimerait avoir eu une vocation ! un appel ! Au lieu de cette évidence nous voilà en proie au doute.

Ces questionnements, récurrents pour certains, traduisent une quête de sens dans notre vie quotidienne, un besoin de se sentir utile et surtout un désir ardent de trouver sa place. Comme si le monde n’était qu’un vaste puzzle dans lequel il faudrait chercher à s’imbriquer parfaitement pour ne pas rester indéfiniment inadaptés, prisonniers d’une situation inconfortable ou pire, laissés dans la boîte avec toutes les autres pièces "incasables".

Balayons avant tout cette illusion selon laquelle nous devrions trouver UNE place et nous épanouir dedans toute notre vie. Nous évoluons à mesure que le temps passe. Notre personnalité se façonne, nos désirs changent, nos attentes se modifient, de telle sorte que le coin gauche du puzzle peut être parfait à 25 ans et totalement insupportable à 35.

L’enjeu est donc de trouver sa place à un instant t et pas dans l’absolu.

Trouver sa voie


Bilan des expériences passées

Pour commencer, il est essentiel d’opérer un retour en arrière :
  • Pourquoi avez-vous quitté vos postes précédents ?
  • Qu’est-ce qui vous plaisait ?
  • Quelles sont les forces que vos collègues/responsables ont identifiées ?
  • Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées ?

Et quitte à se replonger dans ses expériences passées autant essayer d’être objectif ! Tous ces chefs étaient-ils vraiment ligués contre vous ou aviez-vous besoin de mettre un peu d’eau dans votre vin ? Tous vos collègues étaient-ils vraiment jaloux de votre talent ou devez-vous plutôt travailler votre communication interpersonnelle ?

Plus vous serez honnête avec vous-mêmes, plus il vous sera facile de construire un projet pour la suite.

bilan professionnel. vocation

Ce qui me motive

Il est ensuite temps de s’interroger sur ses motivations :
  • Qu’est-ce qui vous motive(rait) le matin ? Est-ce le fait de fabriquer quelque chose de vos mains ? de faire des rencontres ? de transmettre vos connaissances ? …
  • Qu’est-ce qui apporte(rait) du sens à votre vie ? Est-ce le sentiment d’aider les autres ? d’apprendre de nouvelles choses ? de laisser une trace dans le monde ? …
  • Qu’est-ce que vous voulez apporter au monde ? (n’ayons pas peur des mots 😊Est-ce que vous voulez développer des innovations ? faciliter la vie des gens ? les conseiller ? les faire rire ? …

Cette étape peut prendre un certain temps car nous n’avons pour la plupart pas l’habitude de nous poser ces questions. N’hésitez pas à laisser s’écouler plusieurs jours voire plusieurs semaines afin d’observer ce qui vous motive et ce qui vous procure de la joie au travail et dans votre vie privée (voir ici l'article sur la pensée positive). Notez au fur et à mesure ces indices.

Identifier ses aspirations. Ce qui me motive. motivation au travail

Ce que je sais faire

Une fois que vous avez identifié vos désirs et aspirations, il vous faut noter méthodiquement vos compétences :
  • Quelle est ma formation ?
  • Quelles sont mes compétences professionnelles ?
  • Quelles sont mes qualités humaines ?
  • Quels sont mes talents ?

Pour cette étape, il peut être intéressant de demander l’avis de vos proches ou d’anciens collègues. Ils vous aideront à identifier vos forces.

Mes compétences. identifier ses points forts

Définir mon objectif

Le plus difficile est fait ! Grâce à toutes les réponses précédentes vous pouvez désormais vous renseigner sur les voies / les postes qui semblent vous correspondre.
Là encore, cela peut prendre du temps. La solution ne viendra pas frapper à votre porte mais elle se laissera trouver si vous la cherchez avec détermination et patience.

Une fois l’objectif défini, écrivez votre plan d’action :
  • Auprès de qui puis-je prendre des renseignements ?
  • Dois-je reprendre mes études ?
  • Puis-je suivre des formations en ligne pour acquérir les compétences qu’il me manque ?
  • Quelles sont les démarches à prévoir ?    

Définir son objectif professionnel

Laisser le temps faire son œuvre

Toutes les carrières, qu’elles soient verticales ou horizontales, ont été façonnées par le temps, les rencontres, les opportunités et le hasard.

Lorsque l’on entame ce genre de réflexion on est souvent très impatient. Mais contrairement à ce qu’on peut parfois lire, il ne suffit pas d’organiser un « brainstorming » en quelques heures, de se poser toutes les « bonnes questions » et de dresser son plan de bataille.

Chaque étape peut prendre plusieurs semaines, plusieurs mois voire plusieurs années. Si nous étions capables d’avoir une parfaite compréhension de nous-mêmes en quelques heures ça se saurait ! Il faut donc laisser son esprit en jachère, se laisser le temps de rêver et de voir une idée inattendue germer, pour que l’ensemble du processus soit couronné de succès.


Mûrir la réflexion. Laisser le temps au temps

Commentaires